Historique des versions

0.4.2 2021-09-21

  • [Bug] #267: Correction d’une erreur permettant de démarrer un serveur SFTP même quand celui-ci n’a pas de hostkey, empêchant ainsi toute connexion à ce serveur. Dorénavant, l’utilisateur sera informé de cette absence de hostkey au démarrage du serveur (et non lors de la connexion à celui-ci).
  • [Bug] #266: Correction d’une erreur dans les authorisations de règles renvoyées via l’API REST. Les authorisations renvoyées devraient désormais être correctes.
  • [Bug] #265: Correction d’un bug causé par une contrainte d’unicité sur la table d’historique.
  • [Bug] #263: Suppression du “/” présent au début des noms de dossiers renvoyés lors de l’envoi d’une commande SFTP ls . Cela devrait résoudre un certains nombre de problèmes survenant lors de l’utilisation de cette commande.
  • [Bug] #272: Correction d’une erreur pouvant survenir lors de l’import d’un serveur local dont le nom existe déjà sur une autre instance de gateway partageant la même base de données.
  • [Bug] #273: Correction d’une erreur « database table locked » pouvant survenir lorsqu’une base de données SQLite est partagée entre plusieurs instances de gateway.

0.4.1 2021-07-21

  • [Bug]: La gateway refusera désormais de démarrer si la version de la base de données est différente de celle du programme.

0.4.0 2021-07-21

  • [Bug] #260: Correction d’une erreur dans l’import des mots de passe de comptes locaux R66.
  • [Bug] #259: Correction d’un bug causant une erreur après les pré-tâches d’un transfer R66 côté serveur.

0.4.0 2021-07-19

  • [Feature] #242: Ajout de la direction (isSend) à l’objet transfer de REST.
  • [Bug] #243: Correction d’un bug empêchant l’annulation d’un transfert avant qu’il n’ait commencé car sa date de fin se retrouvait antérieure à sa date de début. Par conséquent, désormais, en cas d’annulation, la date de fin du transfert sera donc nulle.
  • :bug:`` Les dates de début/fin de transfert sont désormais précises à la milliseconde près (au lieu de la seconde).
  • [Bug] #254: Ajout des contraintes d’unicité manquantes lors de l’initialisation de la base de données.
  • [Bug] #238: Suppression de l’option (maintenant inutile) R66Home du fichier de configuration.
  • [Bug] #222: Correction d’un comportement incorrect au lancement de la gateway lorsque la racine GatewayHome renseignée est un chemin relatif.
  • [Bug] #239: Correction d’une erreur de base de données survenant lors de la mise à jour de la progression des transferts.
  • :bug:`` Correction d’une régression empêchant le redémarrage des transferts SFTP.
  • [Bug] #252: Les certificats, clés publiques & clés privées sont désormais parsés avant d’être insérés en base de données. Les données invalides seront désormais refusées.
  • :bug:`` Les champs optionnels vides ne seront désormais plus ajouté aux fichiers de sauvegarde lors d’un export de configuration.
  • :feature:`` Un champ passwordHash a été ajouté à l’objet JSON de compte local du fichier d’import/export. Il remplace le champ password pour l’export de configuration. La gateway ne stockant que des hash de mots de passe, le nom du champ n’était pas approprié. Le champ password reste cependant utilisable pour l’import de fichiers de configuration généré par des outils tiers.
  • [Bug] #133: Correction d’une erreur rendant impossible la répartition de charge sur plusieurs instances d’une même gateway. Précédemment, il était possible pour 2 instances d’une même gateway de récupérer un même transfert depuis la base de données, et de l’exécuter 2 fois en parallèle. Ce n’est désormais plus possible.

0.3.3 2021-04-07

  • [Bug] #251: Corrige un problème du script d’updateconf qui sort en erreur si les fichiers optionnels ne sont pas dans l’archive de déploiement.
  • [Bug] #251: Corrige le probème de création du fichier distant en SFTP lorsque le serveur refuse l’ouverture de fichier en écriture ET en lecture.

0.3.2 2021-04-06

  • [Bug] #248: Ajout de l’option insecure au client terminal afin de désactiver la vérification des certificats serveur https.

0.3.1 2021-01-25

  • [Bug] #241: Correction du typage de la colonne permissions de la table users. La colonne est désormais de type BINARY (au lieu de INT).

0.3.0 2020-12-14

  • [Feature] #169: Le paramètre de l’adresse de la gateway dans les commandes du client terminal peut désormais être récupérée via la variable d’environnement WAARP_GATEWAY_ADDRESS. En conséquence de ce changement, le paramètre a été changé en option (-a) et est maintenant optionnel. Pour éviter les confusions entre ce nouveau flag et l’option --account déjà existante sur la commande transfer add, cette dernière a été changée en -l (ou --login en version longue).

  • [Feature] #169: En cas d’absence du nom d’utilisateur, celui-ci sera demandé via un prompt du terminal

  • [Feature] #153: Dans l’API REST, les méthodes PUT et PATCH ont désormais des handlers distincts, avec des comportements différents. La méthode PATCH permet de faire une mise-à-jour partielle de l’objet ciblé (les champs omits resteront inchangés). La méthode PUT permet, elle, de remplacer intégralement toutes les valeurs de l’objet (les champs omits n’auront donc plus de valeur si le modèle le permet).

  • [Feature] #153: Dans l’API REST, le champ paths de l’objet serveur a été supprimé. À la place, les différents chemins contenus dans paths ont été ramenés directement dans l’objet serveur.

  • [Feature] #153: Le paramètre --config (ou -c) des commandes server add et partner add du client est désormais obligatoire.

  • [Feature] #173: Dans le CLI, les sous-commandes add & update des commandes server & partner possèdent désormais un paramètre -a indiquant l’adresse du serveur/partenaire. Les sous-commandes add & list affichent également l’adresse du serveur/partenaire désormais.

  • [Feature] #173: Dans l’API REST, les objets JSON partenaire & serveur ont désormais un champ address contenant l’adresse de l’agent.

  • [Feature] #173: L’adresse (et le port) des serveurs & partenaires a été extrait de la colonne de configuration protocolaire, et 1 nouvelle colonne address contenant l’adresse de l’agent a été ajoutée au tables local_agents & remote_agents.

  • [Feature] #129: Ajout d’un client et d’un serveur R66 à la gateway. Il est donc désormais possible d’effectuer des transferts R66 sans avoir recours à un serveur externe.

  • [Feature] #208: L’option du CLI pour entrer la configuration protocolaire d’un serveur ou d’un partenaire (-c) a été changée. La configuration doit désormais être entrée sous la forme -c clé:valeur, répétée autant de fois qu’il y a de valeurs dans la configuration.

  • [Feature] #131: Ajout d’un système de gestion des droits pour les utilisateurs de l’interface d’administration. Les utilisateurs de la gateway ont désormais des droits attachés permettant de restreindre les actions qu’ils sont autorisés à effectuer via l’interface REST. Cette gestion des droits peut se faire via la commande de gestion des utilisateurs du client terminal, ou via l’interface REST de gestion des utilisateurs directement.

  • [Feature] #219: Le chemin (path) n’est plus obligatoire lors de la création d’une règle. Par défaut, le nom de la règle sera utilisé comme chemin (les règles d’unicité sur le chemin s’applique toujours).

  • [Bug] #188: Correction de l’erreur “bad file descriptor” du CLI lors de l’affichage du prompt de mot de passe sous Windows

  • [Bug] #179: Corrige la commande de lancement des transferts avec Waarp R66

  • [Bug] #180: Ajout de commande versions au serveur et au client

  • [Bug] #193: Les transferts SFTP peuvent désormais être redémarrés via la commande retry. (Attention: lorsque la gateway agit en tant que serveur, redémarrer un transfert créera une nouvelle entrée au lieu de reprendre l’ancienne, il est donc déconseillé de redémarrer le transfert dans ce cas.)

  • [Bug] #153: Les champs optionnels peuvent désormais être mis à jour avec une valeur vide. Précédemment, une valeur avait été donné à un champ optionnel (par exemple les divers chemins des règles) au moment de la création, il était impossible de supprimer cette valeur par la suite (à moins de supprimer l’objet puis de le réinsérer).

  • [Bug] #153: La mise-à-jour partielle de la base de données via la commande import n’est plus autorisée. Les objets doivent désormais être renseignés en intégralité dans le fichier importé pour que l’opération puisse se faire.

  • [Bug] #173: La présence de champs inconnus dans la configuration protocolaire des partenaires & serveurs produit désormais une erreur (au lieu d’être ignorée).

  • [Bug] #197: Un transfert dont le temps d’exécution est supérieur à la durée d’attente du controller pouvait être exécuté plusieurs fois

  • :bug:`` Retrait de l’auto-incrément sur la colonne id de la table transfer_history qui causait l’attribution d’un identifiant erroné au transfert lors de son insertion dans la table d’historique.

  • :feature:`` La colonne ext_info a été supprimée des tables transfers & transfer_history, et une nouvelle table transfer_info a été créée à la place. Cette table permet d’associer un ensemble de clés & valeurs arbitraires à un transfert.

  • :feature:`` Afin de faciliter la reprise de transfert, les transferts en erreur resteront désormais dans la table transfers au lieu d’être déplacés dans la table transfer_history. Cette dernière ne contiendra donc que les transferts terminés ou annulés. Ce changement a 2 conséquences: - Il est désormais possible de redémarrer n’importe quel transfert de l’historique

    via la commande history retry (ou le point d’accès REST /api/history/{id}/retry). En revanche, ceux-ci reprendront dorénavant depuis le début avec un nouvel identifiant.

    • La reprise des transferts en erreur se fait désormais via la commande transfer resume (ou le point d’accès REST /api/transfer/{id}/resume).
  • :bug:`` Lors d’un transfert, le compteur task_number est désormais réinitialisé lors du passage à l’étape suivante au lieu de la fin de la chaîne de traitements.

  • [Bug] #199: Correction d’un bug qui causait une double fermeture des fichiers de transfert, ce qui causait l’apparition d’une warning dans les logs sur lequel l’utilisateur ne pouvait pas agir.

  • :bug:`` Lors d’un transfert SFTP entrant, le fichier (temporaire) de destination est désormais créé lors de la réception du 1er packet de données, au lieu du packet de requête.

  • :bug:`` Correction d’un bug dans le serveur SFTP qui causait le déplacement du fichier temporaire de réception vers son chemin final malgré le fait qu’une erreur ait survenue durant le transfert de données.

  • [Bug] #200: Les écritures de la progression du transfert de données se fait désormais à intervalles réguliers (1 fois par seconde) au lieu de que ce soit à chaque écriture sur disque. Cela devrait grandement réduire le nombre d’écritures en base de données lors d’un transfert, notamment pour les gros fichiers.

  • [Bug] #201: Correction du typage de la colonne step des tables transfers et transfer_history. La colonne est désormais de type VARCHAR (au lieu de INT).

  • [Bug] #206: Correction d’une erreur causant un double hachage du mot de passe du client R66.

  • [Bug] #205: Correction d’une erreur empêchant le démarrage des serveurs R66 locaux.

  • [Bug] #207: Correction d’une erreur où les mots de passe des partenaires R66 distants n’étaient pas correctement hashés.

  • [Bug] #208: Les mots de passe des utilisateurs & des comptes locaux/distants ne doivent plus être encodés en base64 pour être acceptés par l’API REST.

  • [Bug] #208: Le mot de passe des serveurs R66 renseigné dans la configuration protocolaire ne doit plus être encodé en base64 pour être accepté par l’API REST.

  • [Bug] #210: Les mots de passe des serveurs R66 locaux renseignés dans la configuration protocolaire sont désormais cryptés avant d’être stockés en base, au lieu d’être stockés en clair. Le stockage (sous forme de hash) des mots de passe des serveurs R66 distants reste inchangé.

  • [Bug] #176: Les arguments de direction de transfert du client terminal ont été rendu consistants entre les différentes commandes. Le sens d’un transfert s’exprime désormais toujours avec les mots send et receive (en minuscules) pour toutes les commandes.

  • [Bug] #215: Correction d’une erreur de typage des identifiants de transfert R66.

  • [Bug] #217: Correction d’une erreur causant un panic du serveur dans certaines circonstances à la fin d’un transfert.

  • [Bug] #218: Correction d’une erreur où le client de transfert envoyait le premier packet de données en boucle lorsque la taille du fichier dépassait la taille d’un packet.

  • [Bug] #216: Ajout de l’adresse manquante lors de l’export d’agents locaux/distants.

  • [Bug] #221: Ajout de l’identifiant de transfert distant aux interfaces REST & terminal. Lorsqu’un agent de transfert se connecte à la gateway pour faire un transfert, cet identifiant correspond au numéro que cet agent a donné au transfert, et qui est donc différent de l’identifiant que la gateway a donné à ce transfert.

  • [Bug] #219: Il est désormais possible de créer 2 règles avec des chemins (path) identiques si leur directions sont différentes.

  • [Bug] #212: Correction du comportement des méthodes SFTP List et Stat. Les substitutions de chemin se font désormais correctement, même lorsque la règle n’a pas de in/out_path. Les fichiers pouvant être téléchargés depuis le serveur SFTP sont donc maintenant visibles via ces 2 méthodes. Les fichiers entrants, en revanche, ne seront pas visibles une fois déposés.

  • [Bug] #211: Correction d’une erreur causant le changement de la direction d’une règle lors d’un update via l’interface REST.

  • [Bug] #213: Correction d’une erreur causant la suppression des post traitements et des traitements d’erreur lors de la mise à jour d’une règle.

0.2.0 2020-08-24

  • [Feature] #157: L’option -c est désormais optionnelle pour les commandes d’import/export (similaire à la commande server)
  • [Feature] #158: Sous Windows, le programme cherchera le fichier de configuration gatewayd.ini dans le dossier %ProgramData%\waarp-gateway si aucun chemin n’est renseigné dans la commande le lancement (en plus des autres chemins par défaut)
  • [Feature] #178: Redémarre le automatiquement le service si celui-ci était démarré après l’installation d’une mise à jour via les packages DEB/RPM
  • [Bug] #152: Correction de l’erreur de timeout du CLI lorsque l’utilisateur met plus de 5 secondes à entrer le mot de passe via le prompt
  • [Bug] #154: Correction de l’erreur de l’affichage du workpath des règles
  • [Bug] #155: Correction de l’erreur d’update partiel des local/remote agents lorsque protocol n’est pas fourni
  • [Bug] #156: Correction des paramètres d’ajout et d’update des rules pour tenir compte des in, out et work path
  • [Bug] #160: Correction de l’erreur “record not found” lors de l’appel de la commande history retry
  • [Bug] #165: Correction des incohérences de capitalisation dans le sens des règles
  • [Bug] #162: L’API REST et le CLI renvoient désormais la liste correcte des partenaires/serveurs/comptes autorisés à utiliser une règle
  • [Bug] #161: Correction de la forme longue de l’option --password de la commande remote account update
  • [Bug] #159: Sous Unix, par défaut, le programme cherche désormais le fichier de configuration gatewayd.ini dans le dossier /etc/waarp-gateway/ au lieu de /etc/waarp/
  • [Bug] #171: Correction d’une erreur de pointeur nul lors de l’arrêt d’un serveur SFTP déjà arrêté

0.1.0 2020-08-19

  • [Feature]: Première version publiée